Eau des Lacs de l’Essonne, le Conseil d’exploitation de la Régie se met au travail

C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons tenu, le 13 septembre dernier, le premier conseil d’exploitation d’Eau des Lacs de l’Essonne, la régie publique de l’eau pour notre bassin de vie.
Emotion tant la mise en place de ce conseil, avec l’élection de son président et de son vice-président, représente une nouvelle étape dans la construction d’un grand service public de l’eau. Personnalité qualifiée, Jacques Tcheng, directeur ordonnateur de la Régie des Eaux de Grenoble, a voulu saluer notre travail commun, travail qui résulte du choix que vous avez opéré lors de la votation citoyenne sur l’eau, en juin dernier. Je veux pouvoir dire ici que je suis particulièrement fier que Bernard Maurin, représentant de l’association ATTAC, a été élu vice-président du conseil d’exploitation en sa qualité de représentant des usagers. C’est une première qui a du sens.
Autre sujet de fierté : l’ensemble des membres du conseil (voir la liste ci-dessous) partagent l’ambition non seulement de distribuer l’eau potable mais aussi d’assurer la potabilisation de la ressource à moyen terme. Cela signifie que nous réfléchissons d’ores et déjà à nous doter des équipements nécessaires pour transformer l’eau qui nous entoure : celle de la Seine mais aussi celle des lacs en eau potable.
Pour autant, sans attendre, nous avons lancé la réalisation d’un diagnostic de l’état du réseau. Sa remise à niveau sera assumée de manière à ce que la durée réelle de vie des installations corresponde à la charge financière que, chaque année, les usagers pourront raisonnablement supporter pour son renouvellement. En effet, notre volonté en matière de tarification du service de l’eau est marquée par la progressivité. Je m’explique : en premier lieu, nous allons mettre en œuvre la gratuité des premiers litres d’eau indispensables à la vie, soit 2,5 litres par personne et par jour. Par ailleurs, contrairement à ce qui prévaut au sein du Syndicat des Eaux d’Île-de-France, nous faisons le choix d’un tarif qui évolue en fonction de la consommation. Plus on consomme, plus on paie cher. Cette mesure a pour vocation de prévenir les gaspillages et de protéger la ressource. Enfin, les membres du conseil d’exploitation réfléchissent à une tarification du service de l’eau différenciée en fonction de l’usage : on ne paiera pas la même chose pour une utilisation familiale (hygiène, boisson, alimentation…) ou économique.
Enfin, nous nous sommes fixé la perspective de faire évoluer la régie. Aujourd’hui, elle est dotée de la seule autonomie financière. A terme, nous l’envisageons comme une régie dotée aussi de la personnalité juridique, ce qui permettrait de donner aux usagers et aux représentants du personnel une place dans la gestion même de l’établissement public.
A la mesure de ces discussions, vous pouvez constater que le travail a bel et bien commencé. Nous continuons à faire la preuve par l’exemple que, en matière d’eau potable, le service public constitue une solution viable et pérenne pour l’avenir.

Les membres du Conseil d’exploitation fondateur d’Eau des Lacs de l’Essonne

Collège des usagers :

> Pierre Dubois, Indecosa-CGT
> Bernard Maurin, ATTAC
> Marcelle Rami, Confédération syndicale des familles
> Marie-Jeanne Clairet Ertel Pau, UFC-Que Choisir

Collège des élus :


> Gabriel Amard
> Jacky Bortoli
> Jean-Gilles Le Poulain
> Jean Rémignard
> Marie-Ange Bielle
> Daniel Mourgeon

Personnalité qualifiée :

> Jacques Tcheng, directeur ordonnateur Régie des Eaux de Grenoble.

 

Horaires de la Régie

Ouverture de la Régie :

Lundi : de 9h à 12h et de 14h à 17h
Mardi : de 14h à 17h
Mercredi : de 9h à 12h et de 14h à 17h
Jeudi : de 14h à 19h
Vendredi : de 9h à 12h et de 14h à 17h


Renseignement et accueil des usagers : 0800 091 003

Nous vous rappelons qu’en cas d’urgence technique, le 0800 091 002 est à votre disposition 24h / 24.

A télécharger

Archives