Archives

L'audit annonce l'impasse en 2017

Commandé au mois de juin dernier par la nouvelle majorité, l'audit d'IRH - Landot a confirmé la situation extrêmement préoccupante des finances de la régie Eau des Lacs.
Si le rapport souligne la grande qualité du service rendu aux usagers, il met en exergue les 9,8 millions de dettes qu'il va falloir rembourser et qui restent à ce jour à la seule charge des Castelvirois.
Ces difficultés proviennent des mauvais choix effectués lors de la création de la Régie. D'un point de vue géographique, le modèle a été conçu pour accueillir Grigny à partir de 2018 alors qu'il est pratiquement acquis aujourd'hui que Grigny ne rejoindra pas la Régie. D'un point de vue économique ensuite puisque le prix de vente de l'eau a été fixé en fonction du seul prix d'achat sans tenir compte de tous les investissements nécessaires à la mise en œuvre de l'interconnexion avec Eau de Paris. D'un point de vue technique encore car l'ancienne majorité a totalement négligé l'état vétuste des réseaux dont certains datent de plus de 70 ans et nécessitent un programme pluriannuel de renouvellement. D'un point de vue politique enfin, la volonté d'affichage idéologique de nos prédécesseurs ayant prévalu sur l'intérêt des usagers et particulièrement des Castelvirois qui se trouvent à présent prisonniers des choix effectués en 2010-2011.
D'après l'audit, la Régie sera incapable, dans les conditions actuelles, de passer le cap de l'année 2017, sauf à augmenter de manière exorbitante le prix de l'eau. Nous refusons cette alternative.
Comment conserver la même qualité de service en conservant un prix de l'eau avantageux pour les usagers ? C'est tout le défi qu'ont à relever les membres du Conseil d'administration, en lien avec les techniciens de la Régie, dans le contexte mouvant des mutations territoriales de la fin de l'année.
Il y a donc urgence à trouver des solutions. Nous y travaillons sans aucun dogmatisme, avec le seul souci de fournir de manière pérenne une eau de bonne qualité et la moins chère possible aux usagers Castelvirois.

Laurent SAUERBACH

Consulter le rapport d'audit

 

L'eau et l'assainissement sont un droit humain !


"Le droit à l’eau et à l’assainissement deviendra-t-il une priorité politique en Europe ? Lancée le 10 mai 2012, l’initiative citoyenne européenne « L’eau est un droit humain » a déjà recueilli plus d’un million de signatures. La partie n’est pas encore gagnée : Un quota par pays doit être atteint. Début février, moins de 3000 signatures pour la France étaient collectées, alors que le seuil est fixé à 55 000 signatures. Si nous y parvenons, la Commission européenne devra examiner cette initiative citoyenne (ICE) et peut-être, de la transcrire en proposition législative. Soutenons cette initiative citoyenne, signons et faisons signer !"

 

Eau publique : un budget qui investit pour vous approvisionner en eau de source.

Lorsque nous avons créé la Régie publique Eau des Lacs de l'Essonne en 2011, nous nous étions fixés 3 axes forts : l'amélioration du réseau pour laisser un patrimoine en bon état aux générations futures, accéder à l'autonomie dans l'approvisionnement en eau comme horizon et offrir au prix coûtant l'accès au service de l'eau aux usagers. D'emblée, malgré la multiplication par 6 de nos investissements sur le réseau par rapport à Veolia précédemment, nous avons établi des tarifs en moyenne de 28% moins chers, et sur la tranche des usagers consommant moins de 120m3/an, -37%.

Ce que nous avons fait est historique dans notre département. La délégation de service public était en place depuis les années 30. Nous l'avons remplacé par une gestion publique transparente financièrement, dans le recrutement, dans la construction tarifaire et dans les conditions d'accès au service de l'eau. Nous avons agrémenté le tout d'une avancée démocratique considérable, puisque le Vice-Président a été désigné par ses pairs au sein du collège « Usagers » du Conseil d'exploitation de la Régie.

Lire la suite...

 

Bilan de la distribution de l’eau sur la commune de Viry-Chatillon

Le conseil d’exploitation de la régie publique Eau des Lacs de l’Essonne s’est réuni le 27 janvier dernier pour établir le bilan de la distribution de l’eau sur la commune de Viry-Chatillon pour le mois de janvier 2011.
Un premier bilan très positif, tant sur le plan de la qualité de l’eau distribuée que sur les relations avec les usagers.
Aucun incident majeur n’est à déplorer pour ces premières semaines d’exploitation, et un effort particulier est porté à l’inspection des réseaux afin de limiter au maximum les secteurs «fuyards».

Le prochain conseil d’exploitation se réunira au printemps 2011.




Vous pouvez télécharger ici
l’intégralité du bilan d’exploitation.

 

Eau des Lacs de l’Essonne : La qualité en ligne.

 

Désormais, la qualité de l’Eau des Lacs de l’Essonne s’affiche en une du site.

L’Agence régionale de santé réalise pour la Préfecture de l’Essonne de fréquents contrôles (trois à quatre par mois), notamment dans les lieux recevant du public. Leurs résultats doivent réglementairement être affichés par les mairies. Désormais, les services de la Régie procéderont en complément à leurs propres prélèvements aléatoires. Ils en confieront les analyses à des laboratoires indépendants.

Les résultats de ces contrôles seront aussitôt publiés sur le site www.eaudeslacsdelesssonne.fr, et repris chaque mois dans l’Echo des Lacs.

En effet,  le passage en régie publique de la gestion de l’eau n’a pas été uniquement assorti d’une baisse du tarif pour les usagers (environ 37 % de la facture pour un usage domestique), mais également d’un engagement ferme sur la qualité du service rendu aux usagers.
Ainsi, la qualité de l’eau est mesurée en continu en sortie de l’usine Piketty, qui dessert la ville de Viry, et les résultats sont plus que satisfaisants :
Le taux de chlore évolue entre 0.31 et 0.34 g par litre (norme : 0.30 g. minimum).
La turbidité (mesure des particules en suspension) est inférieure à 0.045 NTU (norme : 2 NTU maximum)
A la moindre variation, les équipes de la régie sont disponibles pour intervenir sur le champ, comme elles ont d’ores et déjà pu le démontrer.

La qualité de l’eau est une exigence fondamentale. Elle est indissociable d’un service public à la hauteur des attentes des usagers. Nous en faisons un combat quotidien pour répondre au mieux aux besoins des habitants des Lacs de l’Essonne.

Les agents de la Régie y apportent un soin particulier, et sont par ailleurs disponibles pour répondre à toutes vos questions au 0 800 091 003, ou au 0 800 091 002 en cas d’urgence technique.


{jcomments off}

 

Horaires de la Régie

Ouverture de la Régie :

Lundi : de 9h à 12h et de 14h à 17h
Mardi : de 14h à 17h
Mercredi : de 9h à 12h et de 14h à 17h
Jeudi : de 14h à 19h
Vendredi : de 9h à 12h et de 14h à 17h


Renseignement et accueil des usagers : 0800 091 003

Nous vous rappelons qu’en cas d’urgence technique, le 0800 091 002 est à votre disposition 24h / 24.

A télécharger

Archives