Archives

Une feuille pour mettre l’eau des lacs en bouteille

 

Depuis le premier janvier, les habitants de Viry-Chatillon bénéficient d’un nouveau service public de l’eau.

Pour accompagner ce passage en régie publique, Eau des Lacs de l’Essonne offre aux usagers une « feuille d’eau » éditée par la Fondation France-Libertés, dirigée par Danielle Mitterrand, qui agit au quotidien pour faire de l’accès à l’eau pour tous un droit inaliénable et fondamental de l’homme.

Cette petite bouteille se veut à la fois pratique, écologique et économique.

Pratique, parce qu’elle permet à toutes et tous d’emporter l’eau du robinet partout. Écologique, parce qu’elle limite ainsi la consommation d’eau en bouteille, génératrice d’importants déchets. Une feuille d’eau est en effet garantie pour une utilisation de deux ans ! Économique, parce que le prix d’un litre d’eau  des lacs de l’Essonne est plus de cent fois moins cher qu’un litre d’eau minérale !

Vous pourrez grâce à elle recueillir facilement l’eau des vingt fontaines en cours d’installation à Viry-Chatillon et Grigny.

En utilisant la feuille d’eau vous soutenez également la démarche des «porteurs d’eau» et participez localement au mouvement mondial qui œuvre pour que l’accès à l’eau devienne un droit universel.  En effet, les 3.50 euros que coûte chaque feuille d’eau permettent à la fondation France-Libertés de soutenir activement des projets innovants visant à permettre l’accès à l’eau potable pour tous. Vous aussi, signez dès aujourd’hui la charte des porteurs d’eau !

Une bouteille engagée donc, mais aussi une « jolie bouteille », avec sa forme étudiée pour se glisser facilement dans un sac ou être posée « couchée » sur une table ou votre bureau, découvrant ainsi par transparence le logo d’Eau des Lacs et, pour nous rappeler que l’eau est indispensable à la vie et qu’elle ne doit pas être soumise à la marchandisation, quelques mots simples mais essentiels : « La vie n’est pas à vendre ».

Vous pouvez dès aujourd’hui vous procurer gratuitement la feuille d’eau à l’accueil de la Régie, au siège de la Communauté d’agglomération : 52 avenue du Président Kennedy à Viry-Chatillon.


{jcomments off}

 

1er janvier 2011, Eau des Lacs de l’Essonne est dans les tuyaux

 

A Viry-Chatillon, l’année 2011 a commencé par un événement historique. 80 ans après qu’une municipalité ait confié à un opérateur privé la distribution de l’eau sur cette commune, la Régie publique Eau des Lacs de l’Essonne assure désormais cette mission de service public. Les équipes de la Régie ont consacré leur 1er janvier au passage de relais entre Véolia et Eau des Lacs de l’Essonne. Dès 8h le matin, les agents ont œuvré à un passage de relais le plus en douceur possible.
A 9h45, après la fermeture des vannes reliant Viry-Chatillon à Ris-Orangis, l’alimentation en eau de Viry est assurée par le réservoir situé à Ris, propriété de la régie Eau des Lacs de l’Essonne, sur le Plateau ; par la station Piketty, également propriété de la Régie, pour le bas de la ville.
Dès 14 heures, la phase que nous pouvions juger critique a commencé. Il s’est agit de fermer la vanne reliant le réseau du Syndicat des Eaux d’Île-de-France à l’usine Piketty puis d’ouvrir la vanne nourrice du nouveau fournisseur d’eau de la Régie. Cette opération a été menée avec succès et j’ai pu le vérifier de visu sur une borne d’incendie. A 14h30, l’ouverture de la vanne principale du producteur d’eau potable a été marquée par une hausse de la turbidité, à savoir le degré de matières en suspension dans l’eau. Cette augmentation était consécutive à la mise en service d’un tronçon resté inutilisé durant des années et à des travaux nécessitant des soudures sur un tuyau en acier. Un rinçage énergique a aussitôt été réalisé par les agents de la régie, tant dans la station Piketty que sur le tronçon de réseau en question. Dès le retour à la normale, la dernière vanne reliant Viry au réseau du SEDIF est fermée.
A 15 heures, l’alimentation en eau potable de Viry-Chatillon est entièrement assurée par la régie publique Eau des Lacs de l’Essonne. La régie pilote la station de surpression de Piketty, le château d’eau situé à Ris-Orangis ainsi que la détente installée dans l’usine Piketty.
A 18h15, le niveau d’eau du réservoir de Ris-Orangis étant descendu de 2 mètres en raison des tirages effectués par les usagers du plateau de Viry, les automates reliant Piketty au château d’eau déclenchent la mise en route d’une des 2 pompes de surpression afin de « monter l’eau vers le réservoir ». Le démarrage progressif de la pompe jusqu’à 900 tours minutes, permet alors un transfert d’eau vers le réservoir équivalent à 600m3 par heure. Pendant ce temps, le détendeur débite pour le bas de Viry entre 45 et 60m3 par heure selon la demande.
Nous avons réussi à faire la preuve par l’exemple de l’efficacité du service public depuis que vous nous avez donné mandat pour créer la régie publique, à l’issue de la votation citoyenne de juin 2010. Nous pouvons être fiers de ce travail !

 

Gabriel AMARD
Président de la Communauté d’agglomération
Les Lacs de l’Essonne
Président du Conseil d’exploitation de la régie publique
Eau des Lacs de l’Essonne


{jcomments off}

 

Présentation du projet de réglement du service de l'eau

PRÉAMBULE

A partir du 1er janvier 2011, l’eau est distribuée, à Viry-Chatillon, par la Régie publique «Eau des Lacs de l’Essonne», créée par la Communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne.

Le règlement que vous allez lire contient vos droits et vos obligations en tant qu’adhérent du service public de l’eau.

Il a été adopté par la Communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne le XX décembre 2010. La Communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne a succédé aux communes de Viry-Chatillon et de Grigny pour l’organisation du service public de l’eau. C’est elle qui décide désormais des règles d’organisation de la distribution de l’eau potable dans les deux communes.

Mais la situation des deux communes est différente.

A Grigny, l’eau continue d’être distribuée par une entreprise privée en vertu d’un contrat de délégation du service public conclu juin 1998 par la commune pour une durée de 20 ans.

C’est pour cette raison que le présent règlement ne s’applique pour l’instant qu’à Viry-Chatillon. Il s’appliquera aux usagers du service public de l’eau à Grigny à l’expiration du contrat de délégation du service public conclu par la commune. D’ici là, à Grigny, les usagers du service public de l’eau et l’entreprise chargée de la distribution de l’eau continuent d’être soumis au règlement du service qui les concerne.

Toute personne respectant les conditions prévues dans ce règlement peut devenir adhérente du service public de l’eau. En adhérant au service public de l’eau, vous bénéficiez de tous les droits de l’usager et vous vous engagez à respecter toutes les obligations de l’usager que ce règlement prévoit. Par votre adhésion, les personnes qui vivent avec vous ou que vous accueillez bénéficient des mêmes droits et doivent respecter les mêmes obligations que vous.

 

 

 

{jcomments off}

 

Eau des Lacs de l’Essonne, le Conseil d’exploitation de la Régie se met au travail

C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons tenu, le 13 septembre dernier, le premier conseil d’exploitation d’Eau des Lacs de l’Essonne, la régie publique de l’eau pour notre bassin de vie.
Emotion tant la mise en place de ce conseil, avec l’élection de son président et de son vice-président, représente une nouvelle étape dans la construction d’un grand service public de l’eau. Personnalité qualifiée, Jacques Tcheng, directeur ordonnateur de la Régie des Eaux de Grenoble, a voulu saluer notre travail commun, travail qui résulte du choix que vous avez opéré lors de la votation citoyenne sur l’eau, en juin dernier. Je veux pouvoir dire ici que je suis particulièrement fier que Bernard Maurin, représentant de l’association ATTAC, a été élu vice-président du conseil d’exploitation en sa qualité de représentant des usagers. C’est une première qui a du sens.
Autre sujet de fierté : l’ensemble des membres du conseil (voir la liste ci-dessous) partagent l’ambition non seulement de distribuer l’eau potable mais aussi d’assurer la potabilisation de la ressource à moyen terme. Cela signifie que nous réfléchissons d’ores et déjà à nous doter des équipements nécessaires pour transformer l’eau qui nous entoure : celle de la Seine mais aussi celle des lacs en eau potable.

Lire la suite...

 

La régie publique, ça coule de source !

A l’issue de la votation citoyenne sur la création d’une régie publique de l’eau, vous nous avez donné un mandat. Je suis fier de vous faire part aujourd’hui de ce que nous avons exécuté le mandat que vous nous avez confié.

Le 1er juillet dernier, les élus de la Communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne ont voté la création de la régie publique Eaux des Lacs de l’Essonne. Le service de contrôle de légalité de la Préfecture n’ayant pas fait d’observation, je peux dire que nous sommes désormais rentrés dans la phase opérationnelle. Les techniciens de l’Agglo et vos élus ont travaillé d’arrache pied tout l’été pour tenir notre autre engagement : la mise en route opérationnelle de la Régie publique dès janvier 2011.

Notre orientation est claire : nous affirmons l’accès à l’eau potable pour tous comme un droit universel. Cela nous amène à ce que les premiers litres d’eau indispensables à la vie soient gratuits pour tous. C’est notre contribution à nous, élus de Grigny et de Viry-Chatillon, pour qu’un certain nombre d’éléments sans lesquels on ne peut pas vivre décemment soient sanctuarisés, sortis d’une logique marchande. Il en va ainsi de l’eau, pour nous aujourd’hui ; il pourrait en être ainsi, demain si vous le décidez, de l’énergie.

C’est en tous cas la conviction que nous avons. Et si nous parvenons à le rendre possible sur le périmètre de notre Communauté d’agglomération avec l’eau, pourquoi cela serait utopique à une échelle plus vaste avec l’électricité ? Nous faisons la preuve par l’exemple qu’une utopie d’aujourd’hui n’est que l’anticipation d’un nouvel ordre des choses demain.

 

Horaires de la Régie

Ouverture de la Régie :

Lundi : de 9h à 12h et de 14h à 17h
Mardi : de 14h à 17h
Mercredi : de 9h à 12h et de 14h à 17h
Jeudi : de 14h à 19h
Vendredi : de 9h à 12h et de 14h à 17h


Renseignement et accueil des usagers : 0800 091 003

Nous vous rappelons qu’en cas d’urgence technique, le 0800 091 002 est à votre disposition 24h / 24.

A télécharger

Archives